Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
jpspilbauer-brydemain.com

CHAMPS LIBRES : Election Présidentielle du 7 mai 2017

4 Mai 2017 , Rédigé par Jean-Pierre Spilbauer Publié dans #CHAMPS LIBRES

Il est de mon devoir de prendre clairement position.

Alors que depuis toujours je m'astreins à ne pas m'exprimer sur les sujets d'ordre politique, j'ai décidé pour cette occasion de sortir de ma réserve : parce que ce n’est pas un moment anodin de notre histoire et parce qu'il en va de notre avenir à tous.

Bien que je puisse entendre qu'un nombre important de Français dirige leur voix vers Marine Le Pen, je ne peux valider ce choix, qui ne me convient absolument pas, tant son programme est irréalisable et sa philosophie contraire à mes opinions.

Je ne suis pas non plus convaincu par Emmanuel MACRON.

En tant que Maire, je m’interroge toujours sur quelques sujets fondamentaux sur lesquels ni lui, ni d'ailleurs aucun des autres candidats, ne se sont clairement positionnés :

  • Quel devenir pour la Métropole du Grand Paris? pour les Territoires ? Pour les Départements ? et surtout quelle ambition et quel avenir pour nos communes ?
  • Aucun candidat n'a évoqué les lois en vigueur et leur devenir, notamment en matière de logements sociaux (taux de 25% obligatoire pour tous), de logements intermédiaires, de constructions de 70000 logements par an en Ile de France.
  • Que seront les Intercommunalités de demain ? Pour quoi faire ? Pour quels intérêts en faveur des habitants ?
  • Comment développer l'emploi dans tout l'Est parisien pour diminuer les difficultés des transports collectifs ?

Au-delà de ces questions, il n'y a pas d'alternative responsable dans l'abstention ou le vote blanc que certains nous suggèrent.

C'est pourquoi ce dimanche 7 mai, parce que l'élection présidentielle est capitale pour l'avenir de notre pays, je voterai Emmanuel MACRON.

 

Jean-Pierre SPILBAUER

Maire de Bry sur Marne

 

CHAMPS LIBRES : Election Présidentielle du 7 mai 2017

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article