Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
jpspilbauer-brydemain.com

CHAMPS LIBRES: Le vrai du faux

12 Novembre 2016 , Rédigé par Jean-Pierre Spilbauer Publié dans #CHAMPS LIBRES

Un nouvel élan pour Bry: Ou comment jongler avec la réalité pour aviver les peurs.

Vous êtes nombreux à m'avoir fait part de votre étonnement suite aux affirmations extravagantes contenues dans les tracts de M.Brayard abondamment distribués sur Bry ces dernières semaines. Nous en avons déjà rectifié quelques unes mais son dernier tract contre la révision du PLU atteint des sommets.

Il annonce parmi d'autres contre vérités, le projet de « reconversion de la partie Nord de l’INA » en quelques 320 logements.

Rassurez vous, il y a longtemps que je ne serai plus là comme Maire, que les terrains non utilisés de l’INA feront peut-être l’objet d’une discussion, mais ce ne sera sans doute pas avant 2030.

Soit l’INA gardera ses terrains, soit il cherchera à les vendre pour un espace vert ou un aménagement.

N'en déplaise à M.Brayard, AUCUN projet à ce jour n’est dans les cartons.

Il est plus que probable qu'il sache lui-même qu’il raconte n’importe quoi, mais là n’est pas sa préoccupation. Au contraire, en jonglant de façon systématique et grossière avec la réalité pour la modeler à son profit, son objectif est très simple. Il vise à alimenter un courant non lucide et malsain en espérant créer un effet d’aubaine immédiat pour exister.

Tous les moyens sont bons..!

Merci de diffuser cette information autour de vous.

Jean-Pierre SPILBAUER

Maire de Bry sur Marne

 

CHAMPS LIBRES: Le vrai du faux

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

bryarde 17/11/2016 13:55

Monsieur le Maire, permettez-moi de m'étonner et de m'interroger. En page 15 du rapport de présentation 2ème partie : justification des choix retenus (document publié sur le site de la Mairie), il est bien prévu dans le scénario n° 2 retenu, une reconversion partie nord de l'INA sur une superficie de 2,2 hectares 320 logements. Il me semble que cela serait très grave que vous publiez sur le site de votre mairie des documents portant des informations erronées concernant les Délibération du Conseil de Territoire portant arrêt du projet de révision du PLU de Bry ! Je vous communique le lien, pour le cas où vous ne seriez pas au courant http://www.bry94.fr/IMG/pdf/bsm_rp_1b_justification_arre_t.pdf

Jean-Pierre Spilbauer 19/11/2016 15:41

Bonjour Madame, merci pour votre message. Votre remarque est tout à fait pertinente.
Elle pointe du doigt le manque de clarté concernant les différentes hypothèses de chiffrages prises en compte pour la justification des choix retenus contenus en page 15 du rapport de présentation.
Dans le scénario n°2 retenu, l’estimation du nombre du nombre de 320 logements pour la reconversion de la partie nord de l’INA ne correspond pas aux objectifs d’un projet particulier. Je le confirme à nouveau, il n’y a pas de projet de construction dans les cartons. Comment pourrait-il en être autrement puisque la ville n’est pas propriétaire du foncier, les 2,2 ha appartenant à l’INA qui souhaite les conserver.
Il s’agit en fait de la capacité maxi de réceptivité de cette surface foncière suivant un format imposé par l’administration. Celle-ci résulte d’une extrapolation exprimée en nombre de logements effectuée par simulation. Elle tient compte des contraintes de densité réglementaires affectées à cette zone (UB contre UF précédemment)
Nous avons conscience que le dossier élaboré par la société de conseil qui nous a assistés dans cette démarche doit être complété afin d’éviter ce type d’incompréhension et votre remarque nous y aidera.
C’est aussi l’objectif de l’enquête publique actuellement en cours dont nous espérons recueillir des retours intéressants qui nous permettront également d’enrichir ce dossier.
Je crois beaucoup à l’utilité de cette forme d’expression citoyenne que ne permet pas l’opposition systématique par recours à la pétition, en ligne ou pas.
Je vous remercie encore de nous avoir fait bénéficier de votre contribution.
Sincères salutations
Jean-Pierre SPILBAUER