Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
jpspilbauer-brydemain.com

CHAMPS LIBRES: Le vrai du faux

24 Octobre 2016 , Rédigé par Nathalie Delepaule Publié dans #CHAMPS LIBRES

Ou quand le mot « social » devient un épouvantail dans le débat public.

Qui peut dire à M.Brayard que la résidence en construction rue des Frères Lumières, qu'il qualifie avec condescendance de 100% sociale, est une résidence « jeunes étudiants & jeunes travailleurs ».

Il est vrai qu’elle permettra également à la ville de faire bénéficier à nos seniors Bryards de 10 appartements adaptés à leurs besoins pour leur permettre de mieux vivre à Bry.

Qui peut lui expliquer que cette résidence n'est pas située, comme il l’affirme indûment, dans un secteur délaissé de la ville. Bien au contraire, elle se trouve à proximité immédiate des locaux d’activités de l’INA, des studios de Bry et du lycée international. Elle est au cœur d'un quartier qui participe pleinement au développement de l’activité économique et de l’emploi de notre ville.

Qui peut lui faire comprendre que la Mairie n’a pas de projet de construction d’une aire d’accueil pour les gens du voyage.

Qui peut juste rappeler à notre contempteur qui feint de l’ignorer, que la ville a pour obligation légale de prévoir un emplacement réservé à cet effet. Cette obligation n’est pas nouvelle, elle a toujours existé. Une aire d’accueil a déjà sa place dans notre actuel PLU. Elle est également prévue dans notre nouvelle demande de révision de PLU au risque de la voir rejetée si elle n’y figure pas. A noter que la parcelle en question est propriété de l’état.

Ce Monsieur a parfaitement le droit de s'opposer à la révision du PLU, le débat est public. Chacun aura le droit d’y apporter ses remarques lors de l’enquête publique qui aura lieu du 7 novembre au 10 décembre 2016. Pour autant le débat doit rester digne.

M.Brayard a une lecture partiale ou erronée des événements. En jonglant avec la réalité pour la modeler à son profit, il alimente un courant non lucide et malsain.

Il s’en remet comme d’autres avant lui, aux bonnes vieilles recettes et rhétoriques éculées : contre-vérités, approximations péremptoires, mauvaise foi, tout est bon.

Le rôle des politiques n'est pas de disserter en avivant les peurs mais de prendre le risque de l'action et du concret dans l’intérêt du plus grand nombre tout en respectant les lois.

C’est bien ce que nous continuerons à faire en dépit des dénégations de certains.

Nathalie DELEPAULE, 1ère Adjointe au maire

Conseillère Régionale Ile de France

CHAMPS LIBRES: Le vrai du faux

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article