Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
jpspilbauer-brydemain.com

CHAMPS LIBRES : Désintox

27 Avril 2015 , Rédigé par Groupe Bry Demain Publié dans #CHAMPS LIBRES

La parole aux élus signée Rodolphe Cambresy dans la Vie à Bry du mois d’avril où la tribune du FAT* satisfait.

Il nous semble important de dénoncer et corriger les affirmations biaisées ainsi que les contrevérités proférées de façon systématique et grotesque à notre égard par certains, toujours les mêmes. Leur objectif est clairement de porter atteinte à l’engagement et au travail du Maire et des élus de la majorité à des fins personnelles et partisanes. Nous y répondrons. C’est le sens de cette première publication. Nous y aurons recours chaque fois que cela nous apparaitra nécessaire afin de rétablir les faits.

RC « Tous les élus de Bry sans exception se sont associés dans la volonté de défendre le maintien de l’activité des studios. »

Jean-Pierre SPILBAUER, Maire de Bry s’est totalement engagé dans ce combat. Dés le 7 mars, au lendemain de la signature officielle de l’accord, il a tenu à remercier tous ceux qui se sont battus. Les associations de professionnels, les élus locaux, tous ceux qui ont toujours cru qu’on pouvait trouver des solutions. Ceux là se reconnaîtront.

RC « Charles Aslangul est extrêmement vigilant à ce que les terrains restants soient exclusivement dédiés à l’activité audiovisuelle. »

Il ne peut ignorer que c’est le sens de l’engagement de la majorité municipale depuis toujours sur ce dossier. Jean-Pierre SPILBAUER a pris des dispositions au niveau du PLU qui prévoit rappelons le, que seules des activités économiques pourront s’y implanter. Impossible dans ces conditions de construire des logements.

CHAMPS LIBRES : Désintox

RC « Ne gâchons pas cette chance en cédant aux sirènes de la spéculation immobilière sur fonds de révision du PLU »

CHAMPS LIBRES : Désintox

C’est précisément sans révision du PLU et sans mise en place de Contrat de développement territorial que ce risque existe. L’éviter ne relève pas de la chance mais bien de la prise de décision. C’est ce que nous faisons. Certains élus au sein du groupe « Génération Bry » l’avaient d’ailleurs parfaitement compris en votant pour.

CHAMPS LIBRES : Désintox

RC « Notre groupe se posera toujours en soutien important des projets positifs à la condition qu’ils s’inscrivent dans une logique sérieuse… La Mairie à plus de 12 millions d’€, n’était définitivement pas de ceux là…»

CHAMPS LIBRES : Désintox

MM.Cambresy et Aslangul s’étaient pourtant posés en soutien de ce projet. Ils avaient voté pour en Conseil municipal. Mais ça…c’était avant !

Lors des Conseils Municipaux consacrés au Budget depuis quatre années, alors même que le projet de nouvelle Mairie tant critiqué aujourd'hui était bien mentionné noir sur blanc dans les investissements programmés, aucune remarque, aucune critique, aucune déclaration de leur part. Un silence total, pas un mot prononcé et un vote favorable. Seule la gauche vote contre le budget. Nous avons reconstitué ci-après l’historique des Conseils Municipaux concernés:

  • Débat Budgétaire (BP) 2009 du 18/12/2008
  • BP 2010 du 17/12/2009
  • BP 2011 du 13/12/2010
  • Débat budgétaire modificatif (M1) du 6/6/2011
  • Il faut attendre le CM du débat budgétaire 2012 du 15/12/2011 pour trouver la trace timide d’une opposition à ce projet puisque Charles Aslangul s’abstient. C’est à cette occasion qu’il déclare quitter la majorité et rentrer dans l’opposition. On notera aussi que dans sa déclaration, le projet de la nouvelle mairie est à peine évoqué en deux mots

En conclusion, critiquer cinq ans après un projet qu’on a soutenu jusque dans la dernière ligne droite sans sourciller est pour le moins étonnant…mais on peut aussi se poser la question de « l’opportunité » du changement de position qui intervient comme par hasard au moment où Charles Aslangul fonde son groupe d’opposition et se prépare à être candidat aux municipales…L’opportunisme toujours…

CHAMPS LIBRES : Désintox

RC « Le sauvetage des studios par un acteur privé, ne doit pas occulter la responsabilité des acteurs publics. Qu’en est-il du nouveau gymnase promis ? De la réhabilitation du gymnase Bellan laissé à l’abandon ? Du Château Daguerre racheté et déjà oublié ? De la salle Daguerre qui risque de finir avec un simple coup de peinture fraiche ? De l’abandon de l’accessibilité des jardins de Malestroit au public ? »

CHAMPS LIBRES : Désintox

A trop vouloir forcer le trait M.Cambresy n’est pas du tout crédible dans son analyse. Soit il est mal informé, soit il est mal intentionné ? Vraisemblablement les deux !

Rappel des faits. Les commissions qui se réunissent sur tous ces sujets depuis un an maintenant, font un travail remarquable avec pratiquement aucune participation des élus « Génération Bry » à ces travaux. Il est évident que ne participant pas, M.Cambresy manque d’informations et n’est donc pas en mesure d’apprécier de la réalité de ces projets. Il en parle à tort et à travers, c’est très regrettable de la part d’un élu qui s’exprime sur des sujets importants.

CHAMPS LIBRES : Désintox

RC « Qu’en est-il de la réfection de la réfection de la grande rue ? »

CHAMPS LIBRES : Désintox

M.Cambresy ne peut pas avoir oublié que ce projet n’était pas dans le programme de la majorité « Bry Demain » mais dans celui de Mr Aslangul. Ce qui vaut pour les autres sujets vaut également pour celui-ci. Fausse candeur, manque d’implication et de volonté délibérée de savoir de sa part. Nous avons pourtant anticipé et commencé à travailler sur ce dossier très sensible.

Suggérer par de fausses assertions que derrière sa communication la majorité municipale ne fait rien, relève de l’intention de nuire et non de l’éveil de conscience. Quoi que vous puissiez en dire.

En fait, vous semblez considérer que votre mobilisation pour faire bouger les choses sur tous ces sujets, se limite à deux actions :

  • votre rôle de délateur par tribune interposée quand personne n’est là pour apporter la contradiction.

En résumé, vous pratiquez le degré zéro d'une opposition à non valeur ajoutée.

Libre à vous, chacun appréciera !

FAT* : « Qui montre sa prétention de façon déplaisante et quelque peu ridicule. Infatué, poseur, prétentieux, vaniteux (petit ROBERT) »

CHAMPS LIBRES : Désintox

La parole aux élus signée Rodolphe Cambresy dans la Vie à Bry du mois d’avril

Rien de plus FAT qu’un niais

André GIDE

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article