Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
jpspilbauer-brydemain.com

ACTUALITE: Echos du Conseil Municipal du 15 avril 2015

17 Avril 2015 , Rédigé par Groupe Bry demain Publié dans #ACTUALITE

L’opposition municipale se cherche encore une cohérence.

Ce mardi soir avait lieu le troisième Conseil Municipal de l’année 2015. A l’ordre du jour, deux délibérations importantes pour l’avenir de Bry : les objectifs politiques de la révision du PLU et la signature du Contrat de Développement Territorial.  Ces deux sujets ont donné lieu à des votes et des prises de position assez peu cohérentes de la part des deux groupes d’opposition.

Un silence assourdissant des élus de Génération Bry sur la révision du PLU.

Depuis les élections municipales, il ne se passe pas un mois, voire même une semaine sans que le groupe Génération Bry ne publie une nouvelle tribune attaquant sans retenue le maire et sa majorité sur le sujet de la révision du PLU. Les Bryards étaient donc en droit d’attendre qu’à l’occasion du Conseil Municipal où l’on discute justement des objectifs politiques de la révision du PLU, ces derniers fassent valoir leur point de vue, argumentent, contestent, s’opposent… Raté !

Une nouvelle fois, fidèle à leur désormais habituelle absence en réunions de travail et commissions, ceux-ci n’ont pas ouvert la bouche. Pas un mot. Simplement un vote contre, sans autre forme d’explication. Une sorte de « politique de la carpe » en somme, curieuse interprétation du débat démocratique et du rôle de Conseiller Municipal.

La Gauche se félicite de la volonté de concerter la population… mais voudrait tout avoir ficelé avant !

De l’autre côté de l’échiquier politique Bryard, la cohérence n’apparait  pas plus évidente : le groupe socialiste a fait part de sa satisfaction de voir que la Ville de Bry irait bien au-delà de ce que prévoit la loi en matière de participation des citoyens à la révision du PLU… avant de regretter deux minutes plus tard que les objectifs politiques mentionnés dans la délibération ne soient « pas assez précis, pas assez concrets ». « Lorsque vous demandez l’avis de la population, je crois qu’il est préférable que tout ne soit pas complètement bouclé avant… » lui a répondu Jean-Pierre SPILBAUER.  

Contrat de Développement Territorial : « une chance pour Bry » (Jean-Pierre SPILBAUER)

Après deux ans de discussions et d’âpres négociation avec l’Etat, le Département et les Villes de Bry, Villiers et Champigny, le Conseil Municipal a voté une délibération pour autoriser officiellement le maire à signer ce Contrat : « Ce terme n’est pas anodin, c’est un contrat. Un contrat c’est un accord qui engage ceux qui le signent. Cela a été long et parfois difficile, il y a eu 14 versions différentes de ce texte avant d’arriver à l’accord final. C’est crucial pour Bry car l’Etat s’engage désormais par écrit sur un certain nombre de points importants (priorité au développement économique,  nouveaux moyens de transport, maintien de l’INA à Bry…) » a expliqué le maire dans son introduction. Cette fois, le président du groupe Génération Bry a bien daigné donner des explications à son vote contre cette délibération : les objectifs en matière de logement ne sont pas chiffrés pour Bry, contrairement aux autres villes. « Et c’est précisément un point sur lequel nous nous sommes battus » lui a répondu le maire de Bry. « Puisque nous sommes en dessous des 20 000 habitants, nous n’avons pas de Plan Local de l’Habitat (PLH) qui nous contraint à avoir des objectifs chiffrés. L’Etat a tout fait au cours des négociations pour que ce soit le cas. Nous avons tenu bon et obtenu gain de cause. Cette imprécision que vous regrettez, c’est justement une victoire pour Bry. » Là encore, les Bryards seront heureux d’apprendre que les élus de Génération Bry, de par leur vote et leurs prise de position, font en fait tout pour que l’Etat prenne la main sur la construction de logements à Bry.

 

ACTUALITE: Echos du Conseil Municipal du 15 avril 2015

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article