Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
jpspilbauer-brydemain.com

CHAMPS LIBRES: Coup de gueule

28 Mars 2015 , Rédigé par Jean-Pierre Spilbauer Publié dans #CHAMPS LIBRES

Le feuilleton des Studios de Bry-sur-Marne continue...

Menace sur le stock de meubles /accessoires des Studios de Bry-sur-Marne

La première priorité était de sauver l’activité des studios. Maintenant que c’est fait, il est important d’empêcher ce « trésor » d’être dilapidé aux quatre vents. Le stock des décors et accessoires, c’est une partie de ce qui fait la renommée de Bry dans le milieu du cinéma. C’est quelque chose d’unique au monde. Le résultat d’un travail de fourmis, patiemment accumulé au fil des ans par la profession et pour la profession. Ainsi si juridiquement, ce stock est la propriété d’Euromédia qui l’a quand même acquis, (pour 1 € symbolique en 2001, rappelons le), moralement, c’est inacceptable de le disperser à la découpe. D’autant plus, que nous sommes là, sur des sommes ridiculement petites au regard des enjeux. Il s’agit de quelques dizaines de milliers d’€, autant dire rien du tout pour Euromedia France dont le CA est de 77 millions d’€ et qui doit empocher une rondelette plus value suite à la revente des terrains de Bry.

Ci-après copie du mail qui m'a été adressé par l'Association des chefs décorateurs de cinéma le 23 mars.http://www.adcine.com/

 

De : relais-bureau ADC [mailto:relais.adc@gmail.com]
Envoyé : lundi 23 mars 2015 10:27
À : SPILBAUER Jean-Pierre;
Objet : Menace sur le stock de meubles /accessoires des Studios de Bry-sur-Marne

Mesdames, Messieurs, 

Le feuilleton des Studios de Bry-sur-Marne continue. Il concerne le sort du stock de meubles/accessoires, soit une centaines de meubles, de milliers d'accessoires, de pièces historiques et uniques (dont une vaste collection de tissu et de rideaux, qui permet d'accessoiriser les fenêtres de décors de toute époque) et autres éléments de décor, pour lesquels une mobilisation forte a eu lieu au printemps 2014.

 Les Studios de Bry-sur-Marne sont le seul studio en France à posséder un stock de meubles et d'accessoires. La force de ce stock est de proposer une palette large et des solutions adaptées à toutes sortes de projets : les grandes productions comme les téléfilms ou court-métrages.

Les salariés sortants, dont Benoit Sanson, travaillent depuis de longs mois pour sauver ce stock et proposent une reprise professionnelle, en connaissance de cause, puisqu'ils gèrent ce secteur depuis plus de 12 ans.

Ils ont pris récemment pris contact avec Didier Diaz, le PDG de Transpalux. Ils finalisent le business plan, et commencent à organiser la reprise.

Mais il y a une offre concurrente de reprise du stock qui prévoit de disperser 70% dudit stock, par revente ou mise à la décharge.

Cette proposition permet à Euro Media de se débarrasser du stock à moindre frais, alors que la proposition de reprise du stock par des salariés les oblige à participer. Encore une fois, peu importe à Euro Media le devenir d'un outil de travail, qu'ils ont acquis en bonus et qu'ils n'ont jamais développé. 

Ce stock hérité de la SFP doit être préservé et conservé au sein des Studios de Bry-sur-Marne dans l'intérêt des tournages et l'efficacité du travail des professionnels du décor.

Les propositions de reprise du stock doivent être présentées le 30 mars prochain, et la décision finale validée au tout début du mois d'avril.

Nous avons donc demandé au nom des associations qui nous soutiennent à la société concurrente le retrait de sa proposition.

Nous restons à votre disposition pour tous renseignements complémentaires,

en vous remerciant de l'intérêt porté à ce qui est pour nous bien plus qu'un dossier,

Cordialement

SC

pour les Associations MAD et ADC http://www.facebook.com/sauvonslesstudiosdebry

CHAMPS LIBRES: Coup de gueule

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article