Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
jpspilbauer-brydemain.com

CHAMPS LIBRES: Coup de gueule

24 Septembre 2014 , Rédigé par Jean-Pierre Spilbauer Publié dans #CHAMPS LIBRES

Le fonctionnement de la future Métropole du Grand Paris décidée par la loi MAPTAM (Modernisation de l'Action Publique Territoriale et d'Affirmation des Métropoles) ne laisse aujourd'hui que peu d'autonomie aux futurs territoires qui seront sous la tutelle complète de la Métropole.

Comme tous les maires de la petite couronne, je suis membre de droit du Conseil des élus de la Mission de préfiguration de la future Métropole du Grand Paris . Cette mission doit préciser le fonctionnement de la future Métropole du Grand Paris décidée par la loi MAPTAM (Modernisation de l’Action Publique Territoriale et d’Affirmation des Métropoles) du 27 janvier 2014.

Si cette loi était appliquée en l’état à  partir du 1er janvier 2016, les Intercommunalités de petite couronne disparaîtraient pour être remplacées par des « Territoires » regroupant au moins 300.000 habitants. Toutes les villes qui ne sont pas aujourd’hui en intercommunalités devront faire partie d’un Territoire.

La loi ne laisse aujourd’hui que peu d’autonomie aux futurs Territoires qui seront sous la tutelle complète de la Métropole. Une bataille politique entre les maires de la future Métropole du Grand Paris s’est engagée avec le gouvernement qui a accepté de revoir cette partie du texte législatif.

Des groupes de travail réunissant les élus et l’administration travaillent donc à la nouvelle définition des Territoires.

Je ne peux que m’insurger aujourd’hui du manque de concertation avec les habitants des communes concernés qui demain n’auront plus d’interlocuteur de proximité. Le maire n’aura plus de pouvoir sur le PLU de la commune qui aura été intégré dans le PLU du Territoires. Et quid de la réforme des Régions et de la suppression des départements  ou du suivi des contrats de développement territorial dans ce grand magma institutionnel ?

Les dernières élections nous ont montré qu’une partie de la population comprend le besoin des villes de se regrouper pour être plus fortes et réaliser des projets qui bénéficient à tous dans un contexte budgétaire contraint. Mais une autre part de nos concitoyens rejettent ce modèle par peur, parfois légitime, que seul le problème du logement soit traité par cette Métropole. La Métropole doit permettre d’améliorer la qualité de vie de tous les habitants, cela veut dire avant toute chose l’amélioration des conditions de transport et la création de nouveaux emplois.

Territoires d'intérêt métropolitain ( Source:Schéma Directeur Île de France)

Territoires d'intérêt métropolitain ( Source:Schéma Directeur Île de France)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article